SNCM : le Napoléon Bonaparte vendu à la compagnie MSC

SNCM : le Napoléon Bonaparte vendu à la compagnie MSC

DirectLCI
TRANSPORTS – La SNCM aurait trouvé un accord avec la compagnie maritime MSC pour la vente du paquebot Napoléon Bonaparte.

Les amoureux du Napoléon Bonaparte peuvent souffler. Le navire amiral de la SNCM, gravement endommagé lors d’une avarie en octobre 2012, ne sera pas découpé en pièces détachées. Selon l’hebdomadaire spécialisé Le Marin , le paquebot va être vendu à la compagnie maritime italo-suisse MSC . La transaction devrait être actée lors du prochain conseil de surveillance.

Trois options s’offraient à la SNCM pour l’avenir du Bonaparte : la destruction simple, la transformation en hôtel flottant ou la vente. C’est cette dernière option qui a été choisie pour une valeur estimée de 7 millions d’euros. Une somme dans les caisses de la compagnie maritime ajoutée aux 60 millions d’euros touchés auprès des assureurs.

De lourdes réparations

Selon le Marin, la SNCM aurait obtenu de l’acquéreur SNAV, filiale de MSC dont le siège se trouve à Naples, une clause interdisant au Napoléon Bonaparte d’être exploité sur les liaisons continent-Corse.

En attendant le navire doit subir de nombreuses réparations de remise à neuf dans un chantier, probablement en Italie. Dans la nuit du 27 au 28 octobre 2012, le paquebot avait heurté un quai après avoir dérivé à la suite de la rupture de ses amarres. L’ouverture d’une brèche avait provoqué l’envahissement de la partie arrière, notamment la salle des machines.
 

Plus d'articles