SNCM : l’ultimatum des marins de la CGT est lancé

SNCM : l’ultimatum des marins de la CGT est lancé

SOCIAL – La CGT a menacé mardi à Marseille d'occuper les bateaux de la SNCM si la compagnie maritime est "vendue à la découpe", alors qu'une audience sur la situation financière de l'entreprise en redressement judiciaire, prévue mercredi au tribunal de commerce, a été reportée de 2 semaines.

"Si rien ne se passe, il est clair que ça va partir". Entouré de l’ensemble des représentants CGT des professions portuaires, le syndicaliste de la SNCM Frédéric Alpozzo n’y va pas par quatre chemins pour annoncer des "actions" à partir du 15 janvier prochain.

Une menace d'occupation des bateaux "pour 6 mois ou pour un an" si "la compagnie est vendue à la découpe" ou si elle est cédée à "un faux repreneur" intéressé par les seuls navires indique-t-il.

Raison de sa colère : d’une part, le report de deux semaines d’une audience sur la situation financière de l'entreprise en redressement judiciaire, prévue mercredi au tribunal de commerce et d'autre part, le manque de perspectives pour redresser la compagnie maritime.

Soutien des autres professions

Si pour le moment aucun préavis de grève n’a été déposé, le 15 janvier semble retenir l’attention. À cette date, les élus locaux et nationaux qui défendent la compagnie doivent rencontrer le président de l'actionnaire majoritaire Transdev. "Si au cours de cette réunion, le président dit qu’il couvrira la trésorerie le temps de retrouver un repreneur viable, alors nous étudierons la situation", indique Yann Pantel des marins CGT.

Un signe d’apaisement mais du côté des agents portuaires du Grand Port Maritime, les dés sont déjà jetés selon Marc Parigi, représentant CGT au GPMM . "On file tout droit vers la liquidation, affirme-t-il, on attend juste le verdict. On a averti notre direction que quoi qu’il arrive, il fallait s’attendre à un problème sur le port s’il y a une liquidation", prévient-il.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : des soldats israéliens pénètrent dans la bande de Gaza

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

En Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

EN DIRECT - Covid-19 : la Guyane reconfinée jusqu'au 30 mai face à la flambée de l'épidémie

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.