8 Français sur 10 croient à une "théorie du complot"

8 Français sur 10 croient à une "théorie du complot"

France
DirectLCI
SONDAGE - Alors qu’Emmanuel Macron a fait part de son intention de s’attaquer aux "fake news", un sondage Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch publié dimanche, montre que 8 Français sur 10 croient à au moins une des grandes "théories du complot".

L’étude de l’Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch montre que 8 Français sur 10 adhèrent à au moins une théorie du complot. 34% en croient au moins 4, et 13% au moins 7. Par exemple, alors que le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants est passé à 11, 55% des Français approuvent l’idée que "le ministère de la Santé est de mèche avec l’industrie  pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins". 

En vidéo

Comment la loi peut-elle empêcher les "Fake News" ?

Santé encore : 32% estiment que "le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde". 

La jeunesse encore plus méfiante

Trois ans après les attentats de janvier 2015 à Paris, 19% des Français considèrent que "des zones d’ombre subsistent" à propos des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, et qu’il n’est pas certain qu’ils aient été "planifiés et réalisés uniquement par des terroristes islamistes". Le pourcentage grimpe même à 27% chez les moins de 35 ans, et 30% chez les 18-24 ans. Toujours en matière de terrorisme, 31% des Français sont d’accord avec l’affirmation que "les groupes terroristes jihadistes comme Al Qaida ou Daech sont en réalité manipulés par les services secrets occidentaux".


Pêle-mêle, 16% des Français pensent que les Américains ne sont jamais allés sur la Lune, 54% sont d’accord avec l’affirmation "la CIA est impliquée dans l’assassinat du président John F. Kennedy à Dallas", et 9% croient "possible que la Terre soit plate et non pas ronde comme on nous le dit depuis l’école". 

Défiance envers les médias

Pour 36% des sondés, les médias ont une marge de manœuvre limitée "et ils ne peuvent pas traiter comme ils le voudraient certaines sujets" car ils sont "largement soumis aux pressions du pouvoir politique et de l’argent". Ils sont même 55% à penser cela chez les sympathisants écologistes et insoumis. Seuls 25% pensent que les médias "restituent correctement l’information et sont capables de se corriger quand ils ont commis une erreur". 


Selon Rudy Reichstadt, fondateur de Conspiracy Watch interrogé par franceinfo, il est inquiétant de voir que les plus jeunes sont les plus perméables aux théories du complot. "L’effet générationnel est très fort. Or, les 18-24 ans sont les citoyens de demain et voir qu’ils ne sont immunisés face aux théories du complot constitue un défi. Je ne vois pas comment on veut inverser la vapeur."

Etude réalisée les 19 et 20 décembre auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française adulte, constitué selon la méthode des quotas et complété par un second échantillon de 252 personnes de moins de 35 ans (dont les résultats ont été ramenés à leur poids réel dans la population).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter