Examen : les parents d'élèves disent oui au bac "allégé"

DirectLCI
SONDAGE - Que pensent les parents d’élèves de la réforme du baccalauréat qui s’annonce, et que souhaitent-ils pour leurs enfants ? Selon un sondage BVA pour l’Association des parents d’élèves de l’enseignement libre (Appel), diffusé ce mercredi, ils sont majoritairement favorables à un bac mixant épreuves finales et contrôle continu, comme le souhaite le gouvernement.

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a donné le 13 novembre dernier le coup d’envoi à des consultations en vue de réformer en profondeur le baccalauréat. Les parents d’élèves sont-ils favorables à plus de contrôle continu dans l’examen ? Souhaitent-ils voir sa disparition ? L’institut de sondage BVA, en partenariat avec l’Association de parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel), a posé la question à un échantillon de 800 parents d’élèves.


Tout d’abord, pour 93% des parents interrogés, le baccalauréat est un moyen de marquer symboliquement la fin des études secondaires. Il est aussi, pour 82% d’entre eux, un outil pédagogique préparant les élèves à passer de futurs examens. Pour 78%, il est utile pour contrôler l’acquisition des connaissances et des compétences. Seuls 54% des parents considèrent le bac comme un moyen de garantir une aptitude à mener avec succès des études supérieures.

En vidéo

Bac : Blanquer donne les pistes de la réforme

Seuls 27% des sondés restent attachés au bac tel qu'il existe aujourd'hui

Le but du gouvernement est que la réforme, qui serait applicable pour la session de 2021, fasse la part belle au contrôle continu. Seules quatre épreuves seraient maintenues. Le sondage BVA montre qu’une majorité de parents approuve cette orientation. En effet, 58% des sondés estiment que l’examen doit être maintenu, mais pensent que certaines épreuves pourraient être remplacées par un contrôle continu tout au long de l’année. 27% des sondés se disent attachés au baccalauréat tel qu’il existe aujourd’hui, et 15% jugent que le bac devrait être supprimé et remplacé par un contrôle continu tout au long de l’année. 

Interrogés sur la formule qu'ils souhaiteraient voir retenue, trois quarts des parents d’élèves se sont dit favorables à un bac allégé et "à la carte". En effet, 74% se prononcent pour un examen modulaire où chaque élève choisirait ses enseignements de spécialités en fonction de ce qu’il souhaite faire après. 72% sont pour un allégement du bac qui porterait uniquement sur quelques matières, au profit du contrôle continu tout au long de l’année pour les autres matières. 48% pensent qu’il serait bon d’instaurer un bac général unique avec la suppression des filières S, L, ES permettant d’accéder à l’enseignement supérieur. Jean-Michel Blanquer a déjà confirmé que cette réforme du Bac pourrait s’accompagner de la suppression des filières L, ES et S au lycée.


Enquête réalisée par l’institut BVA par internet, du 13 au 16 novembre 2017 auprès de 800 parents d’enfants scolarisés à l’école, au collège ou au lycée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter