"SOS médecins… traitants", à Sens le dispositif contre la désertification médicale fonctionne

DirectLCI
En seulement deux ans, près de la moitié des généralistes de Sens, dans l’Yonne, ont cessé leur activité. Ceux qui restent sont totalement débordés. Alors, un jour par semaine six docteurs troquent leur casquette d’urgentiste pour celle de généraliste. Leur mission : rendre visite aux personnes âgées isolées. Tous participent à ce dispositif expérimenté depuis trois mois. Pour l’heure, une quinzaine de patients bénéficie de ces médecins en remplacement. Un soulagement.

Sur le même sujet

Lire et commenter