Soupçons de chantage contre le Maroc : les auteurs nient tout chantage, les éditions du Seuil renoncent

France
DirectLCI
Quatre jours après leur interpellation, les journalistes Éric Laurent et Catherine Graciet soupçonnés d'avoir réclamé de l'argent au Maroc en échange de la non publication de leurs leurs investigations continuent de nier tout chantage. Leur éditeur a décidé ce lundi de ne pas faire paraître leur livre censé être à charge contre Mohamed VI. Détails.

Sur le même sujet

Lire et commenter