Steven Ramon de Top Chef : "Je vais ouvrir un restaurant à Lille mi-mai"

Steven Ramon de Top Chef : "Je vais ouvrir un restaurant à Lille mi-mai"

DirectLCI
TOP CHEF – Après sa quatrième place à Top Chef, l'émission culinaire de M6, le Nordiste Steven Ramon va ouvrir un restaurant dans le Vieux-Lille à la mi-mai. Après avoir retrouvé sa motivation grâce à l'émission, il proposera une cuisine instinctive inspirée des produits du marché.

Quels sont vos projets après votre élimination de Top Chef à la quatrième place ?
Je vais ouvrir un restaurant dans le Vieux-Lille à la mi-mai. Il s'appellera le Rouge Barre, en référence aux briques rouges des maisons du Nord. Ce ne sera ni un restaurant gastronomique, ni une cuisine de bistrot. On retrouvera simplement ce que j'ai retranscrit dans Top chef, à des prix pas exorbitants. Je puiserai mon inspiration, à l'instinct, sur les marchés du matin, à partir de produits de qualité. Je serai au contact de mes clients midi et soir, avec mon équipe de cinq personnes, tous les jours sauf le mercredi et le dimanche.

L'émission vous a-t-elle permis de trouver un nouveau départ ?
Absolument. Avant, j'étais dans une période de remise en question sur mon métier et en perte de confiance personnelle. Je voulais me faire goûter par de grands chefs. Ceux-ci m'ont mis un coup de pied aux fesses. Comme Thierry Marx qui m'a dit : "Mets ton nom sur une enseigne et cuisine pour les autres !" Grâce à l'émission, je me suis rendu compte que j'avais une identité culinaire. Maintenant, je veux cuisiner pour me faire plaisir avec amour.

Pensez-vous qu'il y a un rajeunissement de la gastronomie à Lille ?
C'est exact. D'ailleurs, je participe aux événements culinaires du  collectif Mange Lille (qui regroupe de jeunes cuisiniers talentueux de la métropole lilloise, ndlr), avec notamment Florent Ladeyn (finaliste de Top Chef 2013 et restaurateur notamment dans le Vieux-Lille). Lille a besoin de renouveau et une nouvelle génération d'une vingtaine de jeunes chefs se met en place. Nous allons montrer que le Nord ce n'est pas que des frites, du maroilles et du potjevleisch ! (rires)

Plus d'articles