Suppression de l'Ordre National des Infirmiers : "du mépris à l'égard des infirmières"

DirectLCI
Pour Didier Borniche, président de l'Ordre National des Médecins, la concertation entre les médecins et le gouvernement n'a été engagée qu'a posteriori. La décision de l'Assemblée nationale, et en particulier de 19 députés, de supprimer l'Ordre des infirmiers est considérée ainsi comme du mépris par les infirmières.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter