Suppression des notes à l’école : quelles mesures pour les remplacer ?

DirectLCI
Si l'on en croit le rapport du Conseil supérieur des programmes, les mauvaises notes découragent les élèves en difficulté. Les écoliers français sont moins confiants que les autres en leurs capacités. 50% des élèves disent être très tendus lorsqu'ils ont un devoir de mathématiques, contre 7% seulement en Finlande. Sur ce constat, le Conseil propose donc de remplacer les notes à l’école, jugées stressantes pour les élèves, par une "évaluation bienveillante".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter