Sur Facebook, deux Niçois appellent à manifester en faveur de Dieudonné

Sur Facebook, deux Niçois appellent à manifester en faveur de Dieudonné

POLEMIQUE - Malik et Jérémy veulent organiser un rassemblement de soutien le 8 février à Nice, alors que le maire, Christian Estrosi, a annoncé qu'il prenait un arrêté municipal pour interdire la tenue du spectacle de Dieudonné.

"Dis-toi qu’un jour, ce sera peut-être TOI qui pensera différemment, et qu’à ce moment-là, tu seras heureux que NOUS défendions ce droit." La liberté d’expression, c’est l’argument numéro un pour Malik et Jérémy, deux Niçois qui appellent sur Facebook à manifester pour soutenir Dieudonné , dimanche 8 février à 11 heures sur la place Masséna. Cela malgré les polémiques qui entourent l'humoriste. L’ex-compère d’Elie Semoun doit notamment être jugé pour "apologie au terrorisme" après son post "Je suis Charlie Coulibaly" sur Facebook.

500 participants espérés

Ce 12 janvier, le maire de Nice a affirmé qu’il mettrait tout en œuvre pour interdire la représentation de l’humoriste controversé , comme il y a deux ans déjà. Le jour même, Malik et Jérémy ont créé une page Facebook. Depuis, 110 participants y ont confirmé leur présence à la manifestation. "On espère réunir 500 personnes. On va commencer à distribuer des tracts cette semaine. Il ne s’agit pas pour nous de rentrer dans la polémique mais bien d’adresser à message un Christian Estrosi qui veut faire interdire son spectacle", confie l’un des deux organisateurs à metronews.

Les jours qui viennent s’annoncent chargés pour le duo. Outre le dépôt de dossier à la préfecture pour tenter d'obtenir l’autorisation de manifester, la création d’une association est à l’étude confirme Malik : "On se réunit ce mercredi après-midi pour décider du nom et de la marche à suivre. On a conscience que l’interdiction va quand même passer malgré notre action. Mais on veut montrer qu’il y a des Niçois qui apprécient l’humour de Dieudonné."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter