Sur la Côte d'Azur, la chasse aux jobs d’été est ouverte

Sur la Côte d'Azur, la chasse aux jobs d’été est ouverte

DirectLCI
EMPLOI - A l’approche de la saison estivale à Nice et sur la Côte d’Azur, quelques conseils avant de se lancer dans la quête d’un job d’été.

Sur la Côte d’Azur, 3 500 contrats saisonniers seront à pourvoir cette année. Étalés sur juillet, août et parfois septembre, les jobs d’été sont taillés pour les étudiants ou les lycéens selon Alexandra Tsekenis, conseillère Pôle emploi à Cannes : "Ces postes sont plutôt exigeants physiquement et ne demandent pas nécessairement de qualifications".

Concurrence oblige, la chasse démarre tôt dans l’année. Certains prospectent même dès février avec l’apparition des premiers forums. "Plus on s’y prend en avance, mieux c’est, estime-t-on à Pôle emploi. Mais il faut aussi regarder jusqu’à la dernière minute. Il peut y avoir des offres intéressantes lorsqu’un employeur recrute en urgence." Sur la Côte d’Azur, la pratique de l’anglais "est un atout indéniable" pour dénicher son bonheur.

Métiers émergents

Internet offre l’embarras du choix pour trouver un job : le site de Pôle emploi bien sûr, mais également ceux des centres information jeunesse ou de certaines mairies. "L’intérim est une piste à ne pas négliger, dévoile également Alexandra Tsekenis. Certains employeurs ne font confiance qu’à ce procédé."

Parmi les secteurs d’activité les plus prisés : l’hôtellerie, la restauration et le commerce. Suivent l’animation en centre de loisirs, le travail au bord de l’eau et les métiers d’aide à la personne. Les jobs émergents : la vente ambulante de vêtements de plages, maîtres-nageurs sauveteurs (BNSSA nécessaire) ou la garde de… chiens.

Dernier conseil : bien vérifier les conditions d’embauche. "Certains employeurs exploitent les jeunes. Il faut un contrat de travail en bonne et due forme car il y a des risques professionnels." rappelle-t-on à Pôle emploi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter