JUSTICE – Le couple a été surpris par les propriétaires de l’étang près duquel ils avaient entamé une relation sexuelle, près de Clisson en Loire-Atlantique. Le conjoint n’a pas digéré d'avoir été ridiculisé.

A croire que l’été indien donne des envies. L’alcool sans doute aussi. Dimanche, le beau temps et l’air chaud ont en tout cas poussé un couple, à se promener dans le vignoble nantais. Appel de la nature, air de la campagne et beaucoup de vins au déjeuner… Ils trouvent un chemin, sans panneau ni barrière, et commencent à faire l'amour. 

L’histoire est rapportée ce mercredi dans Ouest-France . Il s’avère que le couple a en fait trouvé refuge près d’un étang, une propriété privée. Les propriétaires profitent justement eux aussi du climat clément…pour pique-niquer au bord du point d’eau, en famille. Surprenant les ébats, ils demandent au couple de partir. L’amant, ivre, monte le ton. Ne voit pas le mal. Mais reconnaît, devant le tribunal qu’il a "le vin mauvais", d’après Ouest-France. Les propriétaires vont chercher du renfort, l’homme finit poussé dans un buisson de ronce.

8 mois de prison avec sursis

Il file à la gendarmerie, à Clisson, pour porter plainte. Mais elle ferme, et il est invité à se représenter le lendemain. Quand il revient, même topo. "Il perd à nouveau son sang-froid. Il profère une bordée d'injures à destination des gendarmes et s'en va", rapporte Ouest-France.

Surtout, l’homme de 41 ans a bu. Beaucoup. Sous le coup de la colère, ne digérant sans doute pas d’avoir été ridiculisé, il retourne au bord de l’étang… et allume des cagettes, sous un préau en bois. Un geste fait sans doute "par bêtise et par vengeance", comme il le dit. Mais il perd vite la maîtrise du feu. Les flammes s’étendent, et le bâtiment est détruit.

L’amant a immédiatement avoué devant les gendarmes, et, penaud, reconnaît avoir "un comportement inadmissible" quand il boit. Il était jugé mardi en comparution immédiate et a écopé de 8 mois de prison avec sursis, avec obligation de soigner son alcoolisme.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.