Tabassée parce qu'elle bronzait dans un parc : "pas d'argument religieux", selon le maire

DirectLCI
Une jeune femme de 21 ans a été rouée de coups mercredi dans un parc de Reims par un groupe de filles parce qu'elle bronzait en maillot de bain. Selon Arnaud Robinet, maire Les Républicains de la ville, "l'argument religieux" ne permettrait pas d'expliquer l'agression. "Il faut faire extrêmement attention à ne pas tomber dans un amalgame", a-t-il déclaré.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter