Tarn : mystère autour de l'incendie du magasin de reptiles

Tarn : mystère autour de l'incendie du magasin de reptiles

DirectLCI
FAIT DIVERS – Le sinistre qui a causé la mort de milliers d'animaux dimanche matin reste toujours inexpliqué. Le PDG de l'entreprise veut tenter de relancer son activité dans les plus brefs délais.

Plusieurs dizaines de milliers de reptiles ont péri dans l'incendie. Deux jours après le sinistre qui a ravagé à Saint Sulpice (Tarn) l'entrepôt du grossiste abritant des milliers de nouveaux animaux de compagnie (NAC), des serpents , des iguanes, des tortues, c'est l'interrogation qui prédomine.

"Personne ne sait ce qui s'est passé, on n'a pas avancé depuis dimanche", confie Romain Julian le PDG de la société installée dans le Tarn depuis 1999 et qui emploie une quinzaine de personnes. Il y a huit mois, le dirigeant avait déposé plainte contre des salariés qui avaient monté un trafic d'animaux clandestins en marge de leur activité au sein de la société. "Mais depuis il n'y avait plus de souci", précise-t-il.

Une dizaine de tortues rescapées

Des décombres calcinés du bâtiment, les pompiers n'ont pu sortir indemnes qu'une dizaine de tortues d'une cinquantaine de kilos chacune et quelques tortues d'eau. Les dizaines de milliers d'autres animaux ont tous péri. "Aujourd'hui l'idéal serait de louer un local pour relancer l'activité le plus rapidement possible, car Savannah est une entreprise reconnue et dotée d'un savoir-faire", ajoute Romain Julian qui fournit près de 600 magasins dans toute la France.

Du côté des enquêteurs on n'écarte aucune piste, accident ou incendie criminel, pour déterminer les causes du sinistre qui a mobilisé plusieurs dizaines de pompiers issus de quatre centres de secours du Tarn.

Plus d'articles