Tempête Ulla : le grand Ouest durement touché

Tempête Ulla : le grand Ouest durement touché

DirectLCI
1/8A Landévennec, près de Brest. Environ 22 000 foyers étaient encore sans électricité en Bretagne ce dimanche à la mi-journée, conséquence de la tempête Ulla.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

2/8A Landévennec, près de Brest. D’après ERDF, l’alimentation électrique a été rétablie pour 80% des clients touchés : ils étaient en effet 115 000 sans courant au pic de la tempête. En Loire-Atlantique 2 000 foyers étaient toujours sans courant samedi midi.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

3/8Au Guilvinec, dans le Finistère. Des vents à 150 km/h ont été enregistrés dans la nuit de vendredi à samedi.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

4/8Au Guilvinec, dans le Finistère. La vigilance orange « vague submersion » a été levée samedi matin. Mais une vigilance orange "inondation" reste en vigueur pour le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique jusqu'à ce dimanche 16 h au moins.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

5/8Au Guilvinec, dans le Finistère.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

6/8 Au Guilvinec, dans le Finistère. Ambiance à la bougie dans ce bar, où l'électricité a été coupée avec le passage d'Ulla.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

7/8A Landévennec, près de Brest. Une dizaine d'arbres tombés sur les voies ont notamment occasionné des perturbations dans les transports. La ligne SNCF Brest-Quimper a notamment été coupée tout le week-end.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

8/8Dans le Finistère, particulièrement touché, les pompiers ont mené dans la nuit 563 interventions, essentiellement en raison de chutes d'arbres, selon la préfecture du Finistère. Les interventions avoisinaient les 400 dans les Côtes-d'Armor.

Jean-Sébastien Evrard/AFP

Sur le même sujet