TER trop grands : les conséquences dans le Nord-Pas-de-Calais

FRANCE

TRANSPORT – Pour pouvoir accueillir 18 nouveaux TER, quelque 127 quais vont devoir être élargis dans 58 gares de la région. Le trafic ne devrait pas être perturbé. Le conseil régional annonce qu'il ne paiera pas la facture. Quant aux associations d'usagers, elles refusent catégoriquement de s'acquitter d'éventuelles hausses sur le prix sur des billets. Précisions.

58 gares concernées
Quelque 127 quais, répartis sur 58 gares du Nord-Pas-de-Calais, sont concernés par ces travaux. Une trentaine a déjà été aménagée, notamment à Lille, Arras et Calais. Des aménagements vont se poursuivre à Lens, Douai, Boulogne-sur-Mer, et Valenciennes. D'autres auront lieu prochainement à Dunkerque.

Peu de perturbations à prévoir
Afin de pouvoir accueillir la nouvelle génération de TER, le chantier va se poursuivre en cinq tranches jusqu’à l’été 2016. "Il n'y aura ni retard, ni perturbation, car les travaux auront surtout lieu de nuit, nous indique Jean-Yves Dareaud, porte-parole régional de Réseau ferré de France (RFF). En cas d'aménagement de jour, le trafic basculera sur un autre quai".

La région refuse de payer la note
Selon le conseil régional, le coût des remises aux normes se situe entre sept et huit millions d’euros. Celui-ci a déjà annoncé qu'il refusera de s'acquitter de la note, via par exemple une augmentation sa "redevance quai". Selon lui, les travaux auraient, en effet, dû être réalisés depuis longtemps. De son côté, l'association d'usagers À fond de train refuse qu'on augmente "d’un centime le prix des trajets et les abonnements".

18 TER ultramodernes commandés
Au total, quelque 18 rames du TER nouvelle génération, baptisé Regio2N , ont été commandées par le conseil régional. C'est le constructeur Bombardier, basé de Crespin (près de Valenciennes) qui a été chargé d'honorer la commande. "Tous les travaux seront terminés à temps pour les accueillir", assure Jean-Yves Dareaud. Les premiers Regio2N entreront en service à partir de janvier 2015, sur les lignes reliant Lille à Lens, Béthune et Valenciennes. D'une longueur de 95 mètres, ils pourront accueillir 437 places assises, réparties sur deux niveaux.
 

Lire et commenter