Terrorisme : un maire souhaite interdire les regroupements familiaux du fait des attentats

DirectLCI
Jean-Claure Charvin, le maire divers droite de Rive-de-Gier, dans la Loire, a déclaré qu'il ne signera plus aucune demande de regroupement familial parce qu'il craint le retour de personnes parties faire le jihad en Syrie. "Il appartient à l'État de vérifier la personnalité des gens qui rentrent sur le territoire", explique-t-il.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter