Thalys : armé d'un pistolet factice, un journaliste teste et déjoue les contrôles

France
DirectLCI
Trois jours après l'attaque avortée d'un Thalys reliant Amsterdam à Paris, un journaliste de La Dernière Heure a testé la sécurité d'un train en partance de Bruxelles. L'homme, armé d'un pistolet factice et d'un couteau, n'a pas été repéré par les forces l'ordre. Il a pu faire Bruxelles-Lille, Lille-Bruxelles sans le moindre contrôle.

Sur le même sujet

Lire et commenter