Thalys bloqué entre Bruxelles et Paris : "Pas de chauffage, ni de quoi manger, c'était vraiment horrible"

FRANCE

TÉMOIGNAGE - Lucas, l'un des 180 passagers d'un Thalys bloqué toute la nuit dans la Somme à cause de la tempête, raconte sa nuit sans chauffage, ni électricité à LCI.

Ils se souviendront longtemps de leur voyage Bruxelles-Paris. Dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 janvier, 180 passagers d'un Thalys sont restés bloqués toute la nuit à hauteur de la commune d'Albert, dans la Somme, à cause d'une caténaire arrachée alors que des vents violents soufflaient sur le département comme sur une bonne partie de la France.

"Notre train devait arriver à Paris à 22 heures", raconte Lucas, l'un des 180 naufragés, contacté par LCI. "Mais subitement, il a dû être stoppé au sud d'Arras en raison d'un problème électrique. On ne l'a su que bien plus tard, car ce qui pourrait le mieux résumer notre nuit, c'est surtout le manque d'informations de la part de la SNCF".

"Deux heures plus tard, on a essayé d’aller vers Arras sauf que notre train a été bloqué au niveau de la commune d'Albert (nord d'Amiens) à cause de la chute d'un arbre lié à la tempête", poursuit Lucas. "Résultat, dix heures d'attente, sans électricité et donc sans chauffage. Les secours n'ont pu intervenir que vers deux heures du matin pour les personnes qui se sentaient mal, et ce n'est qu'à cinq heures, que nous avons eu à manger et des couvertures…"

Voir aussi

Tout a été mis en place pour la prise en charge des passagers- Bruno Le Roux

Le ministre de l'Intérieur, qui a fait ce vendredi un point sur la situation, a assuré que "tout avait été mis en place pour la prise en charge des passagers". La galère a pris fin à 9h45 après qu'une locomotive diesel a fait remonter le train jusqu'à Arras, d'où les passagers ont pu gagner Lille puis Paris à bord d'un TGV.

En guise de compensation, "la compagnie ferroviaire  va prendre en charge le remboursement du billet et offrira un voyage gratuit sur Thalys", a indiqué à l'AFP Bertrand Camus, directeur des services de Thalys.

En vidéo

15 heures pour Bruxelles Paris : à leur arrivée, les usagers excédés, Thalys présente ses excuses

Sur le même sujet

Lire et commenter