Thalys : il y a "un devoir d'inquiétude" mais "il ne faut pas amplifier la psychose" pour Eric Fottorino

DirectLCI
Eric Fottorino estime qu'il y a un "devoir d'inquiétude" car la menace terroriste est partout. Pour autant, il ne faut pas "amplifier la psychose" et "surveiller chaque train, chaque RER".

Plus d'articles

Lire et commenter