The Bachelorette à Marseille : le FN dénonce une subvention de 165.000 euros

The Bachelorette à Marseille : le FN dénonce une subvention de 165.000 euros

France
DirectLCI
MEDIA – L’un des programmes phare de la principale chaîne de télévision américaine, ABC, "The Bachelorette", doit diffuser en juin prochain un épisode tourné à Marseille. Un coup de pub inestimable pour la ville.

La  Bachelorette " a été séduite par Marseille. Le mois dernier, dans la confidentialité la plus totale, un épisode de cette téléréalité américaine où des "princes" font la cour à une jolie jeune fille, a été tourné dans la cité phocéenne. Pendant une semaine, l’équipe de tournage a ainsi suivi la belle dans différents lieux emblématiques de la ville et même au marché de Noailles.

Une aubaine médiatique pour la ville dans la mesure où cette série, diffusée sur la principale chaîne américaine, ABC, attire en moyenne 12 millions de téléspectateurs par épisode, sans compter la centaine de pays où elle est diffusée. "C’est une formidable vitrine pour Marseille", indique-t-on à la mairie, car "entre le générique, le tournage avec les candidats et les différents plans, l’épisode dure 50 minutes".

Une facture de 165 000 euros

Un tournage rendu possible à la suite de la rencontre au salon "Location Trade Show" de Los Angeles entre la municipalité et les producteurs de téléréalité. Selon nos informations, Marseille était en concurrence avec Nice pour le tournage de "The Bachelorette". Effet Marseille 2013 peut-être, les Américains ont finalement choisi la seconde ville de France.

Mais la séduction a un prix. La prise en charge de l’hébergement de l’équipe est estimé à 165 000 euros pour une semaine. "La chance de tourner une émission dans la plus belle ville du monde est une richesse qui devrait suffire à elle-même", fustige l’élu de l'opposition du Front national Stéphane Ravier. "Comparé au prix d'une campagne de publicité pour l'international et à la médiatisation de cette émission, nous faisons une sacrée affaire", rétorque la mairie.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter