Thierry Dol, deux ans après sa libération l'ex-otage va porter plainte contre l'État

DirectLCI
"Je ne veux plus être l'otage de personne", a déclaré Thierry Dol dans le journal Le Parisien. Libéré il y a un peu plus de deux ans, l'ex-otage d'Arlit au Niger va porter plainte contre Arevat et contre l'État pour connaître les conditions de son enlèvement et de sa libération.

Sur le même sujet

Lire et commenter