Thierry Dol, deux ans après sa libération l'ex-otage va porter plainte contre l'État

DirectLCI
"Je ne veux plus être l'otage de personne", a déclaré Thierry Dol dans le journal Le Parisien. Libéré il y a un peu plus de deux ans, l'ex-otage d'Arlit au Niger va porter plainte contre Arevat et contre l'État pour connaître les conditions de son enlèvement et de sa libération.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter