Tombes juives profanées : les mineurs en garde à vue pensaient le cimetière abandonné

DirectLCI
Cinq mineurs, "sans antécédents judiciaires" et se défendant de tout antisémitisme, ont été placés en garde à vue lundi après la profanation de tombes juives à Sarre-Union dans le Bas-Rhin. Très choqués par leur audition, les jeunes hommes ont expliqué qu'ils considéraient le cimetière comme abandonné.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter