Touche pas à mon prénom breton !

FRANCE
DirectLCI
Les prénoms bretons sont devenus un phénomène banal aujourd’hui. Pourtant à l’époque, appeler son enfant Brann ou Gwen était un véritable combat. Il y a cinquante ans, la famille Le Goarnic s’est battue pour pouvoir donner des prénoms bretons à leurs enfants. Un choix identitaire, une volonté de se démarquer et de contrer un Etat français, qui n’autorisait que les prénoms issus du calendrier.
Lire et commenter