Touche pas à mon prénom breton !

DirectLCI
Les prénoms bretons sont devenus un phénomène banal aujourd’hui. Pourtant à l’époque, appeler son enfant Brann ou Gwen était un véritable combat. Il y a cinquante ans, la famille Le Goarnic s’est battue pour pouvoir donner des prénoms bretons à leurs enfants. Un choix identitaire, une volonté de se démarquer et de contrer un Etat français, qui n’autorisait que les prénoms issus du calendrier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter