"Toujours plus de formulaires" : ces médecins qui décident de quitter la France

DirectLCI
À peine est-il installé depuis quatre mois à Amnéville, en Moselle, que ce médecin généraliste pense déjà à repartir. Cédric Sudrow se plaint de passer 2 heures par jour dans des formalités administratives, et avec le tiers payant, il craint une surcharge de travail supplémentaire. Aujourd'hui, il envisage de s'installer au Luxembourg. Ce choix de quitter la France, d'autres médecins l'ont fait. Portrait de l'un d'entre eux en Suisse.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter