Toulouse : arrestation d'un "prédateur" sexuel accusé de deux viols

FRANCE
FAIT DIVERS – Un homme de 30 ans soupçonné de deux viols dort désormais en prison. Les policiers l'ont arrêté après avoir retrouvé son ADN sur la scène d'une de ses agressions présumées.

Interpellé après deux viols et deux vols avec violence. Les policiers de la brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes ont arrêté un homme de 30 ans qui serait coupable de plusieurs agressions relate La Dépêche du Midi, dans son édition du jour.

Selon les enquêteurs, l'individu qui sévissait essentiellement le week-end, agissait comme un "prédateur". Il y a quelques semaines, il aurait agressé une jeune femme dans le quartier des Ponts-Jumeaux : après l'avoir conduite de force sur un terrain vague, il lui aurait dérobé son téléphone portable et soutiré de l'argent avant de la violer.

Menaces avec une arme blanche

Quelques jours plus tard, une autre jeune femme avait subi le même sort dans un autre quartier de Toulouse. Il est également suspecté d'avoir perpétré deux vols violents en menaçant ses victimes avec une arme blanche.

Mis en examen pour "viols aggravés" et "vols avec violence", le prévenu a été trahi par son ADN laissé sur un des lieux de ses forfaits. Maintenant les hommes de la sûreté départementale s'interrogent sur d'autres agressions dont le "prédateur" pourrait être à l'origine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter