Toulouse, capitale de la "petite reine"

FRANCE
DirectLCI
DEPLACEMENTS – Le congrès national "Génération vélo" organisé par la FUB (Fédération des usagers de la bicyclette) se déroule jeudi et vendredi à Toulouse. L'occasion pour les intervenants de dresser un bilan de la politique cyclable de la Ville rose.

Avant le Tour de France, le vélo fait étape à Toulouse. Durant deux jours (du 23 au 25 mai), les élus et les techniciens en charge des aménagements des pistes cyclables notamment, vont échanger et débattre sur la place de la bicyclette dans les zones urbaines. Pourquoi avoir choisi la Ville rose ? 

Geneviève Laferrère, présidente de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) et organisatrice de l'événement estime que "les différents travaux réalisés, que ce soit les pistes cyclables ou la complémentarité entre les vélos et le tramway, ont permis à Toulouse de se placer parmi les villes françaises les mieux équipées".

Manque d'homogénéité des pistes cyclables

Une vision optimiste –  Toulouse enregistre 10 397 locations de VélÔToulouse chaque jour – qui ne fait pas oublier qu'il reste encore du chemin à parcourir avant que les cyclistes soient complètement intégrés dans le paysage urbain. "Sur les 508 kilomètres de pistes cyclables, il y a beaucoup de petits tronçons de qualité inégale et il reste aussi tout un travail de communication à faire pour inculquer la culture de l'utilisation du vélo à Toulouse", explique Sébastien Bosvieux, président de l'association "2 pieds, 2 roues".

Ce dernier espère que la nouvelle municipalité favorisera l'émergence de REV (Réseau Express Vélo), sorte d'autoroute réservée aux cyclistes. Et malgré la disparition avec la nouvelle municipalité du poste de "Mr Vélo", les adeptes de la petite reine restent confiants. "Certaines villes comptent des élus dédiés aux questions de vélo et qui servent de faire valoir", regrette Geneviève Laferrère. De son côté Sébastien Bosvieux considère que le vélo doit être considéré "comme un mode de déplacement comme un autre et ne doit pas être isolé des autres moyens de transport".

Lire et commenter