Toulouse : un an de prison pour des voleurs de grands crus

FRANCE

FAIT DIVERS – Deux hommes d'une cinquantaine d'années ont tenté de dérober une quarantaine de bouteilles de saint-émilion et de sauternes dans la cave d'un hôtel particulier toulousain. Ils ont été pris la main dans le sac.

Les grands vins sont aujourd'hui des valeurs refuges pour qui veut investir. Gilles Bonifas et Jean-Michel Fustran, la cinquantaine, l'ont bien compris mais ont préféré ne pas mettre la main au porte-monnaie pour s'en procurer. Mercredi matin, ils ont ainsi tenté de cambrioler la cave d'un hôtel particulier du centre de Toulouse. "Tenté" seulement, car les deux copains ont été pris la main dans le sac par la police, alertée rapidement par des voisins.

Arrêtés alors qu'ils avaient déjà rempli des sacs avec 41 bouteilles de grands crus, les cambrioleurs ont été jugés dès hier après-midi, rapporte La Dépêche du Midi .

Fins de mois difficiles

L'un d'entre eux jouait gros: impliqué dans un trafic de drogue international en 2005, il avait été condamné à dix-sept ans de réclusion criminelle en 2010 et se trouvait en liberté conditionnelle depuis un an. "J'ai des soucis de dos, s'est-il justifié. Je suis arrêté depuis trois mois. Mon compte bancaire est dans le rouge. Dix fois j'ai refusé de retomber dans les affaires d'autrefois. Mais là…" Son compère a également évoqué des fins de mois difficiles.

"Nous ne sommes pas dans le grand banditisme mais dans les Pieds Nickelés de la cambriole", a plaidé l'un de leurs avocats. Toutefois, cela n'a pas suffi pour obtenir la clémence des juges du tribunal correctionnel. Le fait d'avoir rendu les 41 bouteilles au propriétaire non plus. Les deux voleurs ont écopé d'un an de prison.

Lire et commenter