Toulouse: un crowdfunding pour les 150 ans du Muséum

Toulouse: un crowdfunding pour les 150 ans du Muséum

CULTURE – A événement exceptionnel, moyens exceptionnels. Pour financer la naturalisation d'un animal "spectaculaire", qui pourrait être l'un des temps forts de son 150e anniversaire, le Muséum va lancer une campagne de mécénat culturel participatif.

Pour fêter ses 150 ans cette année, le Muséum de Toulouse veut mettre les petits plats dans les grands. Mais quand on est dépendant du budget municipal (le Museum est un établissement public), dans un contexte économique difficile, il faut faire preuve d'un peu d'imagination pour concrétiser ses projets les plus fous. C'est en ce sens que le Muséum a décidé de recourir au mécénat culturel participatif.

Un outil encore peu utilisé par les collectivités territoriales pour enrichir ou restaurer leur patrimoine mais qui a déjà fait ses preuves: entre le 15 septembre et le 31 octobre dernier, le département de l'Oise a ainsi collecté près de 15 000 euros (pour 10 000 demandés) pour soutenir la restauration d'une œuvre phare du MUDO-Musée de l'Oise.

"L'anniversaire du Muséum est une bonne occasion pour tenter l'expérience et permettre aux gens de s'impliquer dans la vie du musée, d'en devenir de véritables acteurs, en nous aidant à enrichir notre collection", affirme François Gurtler, responsable du développement du musée. Ce dernier aimerait collecter entre 20 000 et 30 000 euros pour mener à bien un projet qui pourrait devenir l'un des symboles de son 150e anniversaire.

Naturalisation en direct

En l'occurrence, il s'agit de la naturalisation d'un "animal spectaculaire" que l'établissement a pu se procurer. "Une opportunité rare, car le musée ne prélève jamais dans la nature (il ne chasse pas, ndlr) pour enrichir ses collections", rappelle François Gurtler. S'il refuse d'en dire plus pour le moment, d'autres cachent un peu moins leur enthousiasme. Pierre Esplugas, adjoint au maire en charge des musées, a ainsi évoqué la naturalisation d'une "girafe" dans les colonnes de La Voix du Midi.

Reste à convaincre les internautes de bien vouloir ouvrir leur portefeuille. Comme il ne s'agit pas d'un crowdfunding classique (où en échange de sa participation à une collecte, le généreux donateur a droit à une contrepartie) mais d'un véritable mécénat (donc désintéressé), il faut trouver d'autres astuces. "Si l'opération est un succès, nous ferons en sorte de permettre au public d'assister en direct à une étape de la naturalisation", indique François Gurtler. L'occasion de voir à l'œuvre le talentueux taxidermiste Brian Aïello, à qui l'on doit notamment la naturalisation de l'ourse Cannelle.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.