Tourisme : Lyon mise (aussi) sur la proximité

Tourisme : Lyon mise (aussi) sur la proximité

France
DirectLCI
INTERNET – Si la capitale des Gaules tente chaque année d’attirer de plus en plus de visiteurs étrangers, ONLYLYON a également lancé le site www.monweekendalyon.com, permettant aux Grands Lyonnais de trouver leur bonheur dans leur ville.

Le rayonnement sur tous les fronts. La semaine prochaine, une délégation lyonnaise partira à Osaka, au Japon , afin de promouvoir les nombreux attraits de la capitale des Gaules. Si chaque année de plus en plus de visiteurs viennent à Lyon (ils étaient 5,5 millions en 2013), l’office du tourisme mise aussi sur la proximité. C’est ainsi qu’est né le site www.monweekendalyon.com , qui regroupe chaque semaine les bons plans à venir dans l’agglomération.

"Nous sommes cinq filles à l’alimenter, confie Julie Masson (29 ans), l’une des rédactrices. Nous dénichons des idées de sorties de toutes sortes, que ce soit des expositions, des salons, des soirées, des événements sportifs ou musicaux, des idées shopping. Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les bourses. Car la ville dans laquelle on habite n’est pas forcément celle que l’on connaît le mieux."

Inciter les gens à rester

Et conjoncture morose oblige, les Lyonnais n’ont pas ou plus forcément les moyens de s’offrir des escapades loin de chez eux durant le week-end. "Lorsque nous avons lancé le site fin 2010, nous ne savions pas vraiment ce que cela allait donner, indique François Gaillard, directeur général de l’office du tourisme de Lyon . L’idée, c’est d’inciter les gens à rester, de leur dire que ce n’est pas forcément la peine de partir ailleurs pour passer de bons moments en famille ou entre amis. Mais les bons plans sélectionnés restent objectifs et ne sont jamais motivés par un partenariat commercial quelconque", prévient-il.

Le site, qui a généré 560 000 visites en 2013 (+48 % par rapport à 2012), a été complètement "relifté" il y a une dizaine de jours. Par ailleurs chaque mercredi, une newsletter informe ses 8 000 abonnés des quatre bons plans immanquables du week-end à venir. "Nous nous adressons tant aux Grand Lyonnais qu’aux habitants des villes alentours comme Dijon, Annecy ou Chambéry, poursuit François Gaillard. Les Parisiens, et c’est un peu plus étonnant, fréquentent également beaucoup la plateforme." Fort de ce succès, des sites "clones" de monweekendalyon seront ainsi prochainement créés à Saint-Etienne et à Vienne.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter