Tous en décapotable pour la Prom’ des Neiges

Tous en décapotable pour la Prom’ des Neiges

DirectLCI
RALLYE - Une quarantaine de véhicules anciens ont rallié Nice à la station de sports d’hiver de Valberg dans le cadre de la 4e Prom’ des Neiges. Cette randonnée conviviale de l’Automobile Club de Nice vise à montrer la facilité qu’il y a à gagner la montagne en hiver depuis la Côte d’Azur.

Une Hotchkiss Antem de 1937, une magnifique Citroën Traction en version cabriolet de 1938, une Mini Moke de 1965 pilotée pour l’occasion par un yéti et un panda, des Ferrari ou des 2 CV… Au total, quarante-quatre véhicules anciens se sont élancés dimanche matin à 10 heures de la place Pierre-Gauthier dans le Vieux-Nice pour rallier, quelque deux heures trente plus tard, la station de ski de Valberg.

Décapotables ou découvrables

Organisée par l’Automobile Club de Nice , cette randonnée hivernale, réservée aux véhicules anciens (d’avant 1995) exclusivement décapotables ou découvrables, avait fait le plein pour cette 4e édition. "Nous avons dû limiter le nombre des inscrits parce que le restaurant qui nous accueillait à l’arrivée ne pouvait pas recevoir plus de monde", relève Christian Proud-Diaz, président de l’Automobile Club de Nice. Lui-même est l’heureux collectionneur d’une rareté, une TVR Chimaera 400 HC de 1993, une Anglaise avec le volant à gauche dont on ne trouve que quelques exemplaires en France.

Des routes praticables même en hiver

Au-delà de l’aspect convivial de la manifestation (les participants au road-trip pouvaient jouer à un quizz pour gagner un panier pique-nique et bénéficiaient d’un arrêt "décongélation" dans une auberge à mi-chemin), la Prom’ des Neiges est aussi, expliquent ses organisateurs, une promotion pour la région. "Montrer que même des véhicules anciens décapotables peuvent, en hiver et sans équipements spéciaux, monter en toute tranquillité à la montagne, cela prouve la qualité de nos routes sur la Côte d’Azur", se félicite Christian Proud-Diaz. Lequel avait quand même prévu un plan B (le report de l’épreuve) en cas de chute de neige le jour J…
 

Sur le même sujet

Lire et commenter