Trie des élèves dans des classes de niveau : une "ségrégation" à cause des options ?

DirectLCI
Dans une récente étude, deux chercheurs de l'école d'Economie de Paris révèlent qu'un collège sur deux trierait ses élèves dans des classes de niveau. Une forme de "ségrégation" qui est pourtant interdite en France. En Île de France, le phénomène s'explique à 60% par les choix d'options des élèves. Les meilleurs se retrouvent dans les classes bilangues, les moins bons dans les classes de découverte professionnelle.

Plus d'articles

Lire et commenter