Trois astuces de Niçois pour réussir ses crêpes

Trois astuces de Niçois pour réussir ses crêpes

DirectLCI
La Chandeleur, c’est ce jeudi. Que l’on soit un fervent défenseur de la tradition ou un simple gourmand, l’occasion est trop belle pour ne pas se lancer dans la préparation de crêpes maison.

Quarante jours après Noël, les plus attentifs à leur ligne auront eu le temps de perdre les quelques kilos pris pendant les fêtes… Peu importe, dès lors, que les crêpes soient bretonnes, au sarrasin, sucrées ou salées, tant qu’elles sont dans les assiettes et réussies. Et puisque, avec les années, “la Chandeleur est devenue une tradition à célébrer en famille”, selon Clément, propriétaire de la crêperie Saint–François, à Nice, il faut assurer en cuisine avec quelques astuces incontournables pour réussir une pâte à crêpes digne des plus grands chefs cuisiniers.

La première est certainement la plus connue : “Mettre de la bière à la place de l’eau”, assure la propriétaire de la crêperie bretonne Corentin, à Nice. Cela permet de rendre les crêpes plus légères. Le truc d’Anaïs, gérante de la crêperie du même nom à Nice, c’est de mettre du lait entier en lieu et place du lait demi-écrémé, “pour donner un meilleur goût aux crêpes”.

Mais le plus inattendu des conseils vient de la place Saint-François : Clément ajoute du cidre à la pâte ! Habituellement servi pour accompagner ses fameuses galettes, il peut aussi faire office de levure. “Si votre pâte ne gonfle pas ou si vous devez faire une pâte à crêpes express, le cidre la fera lever en dix minutes !” Dans la confidence, il glisse que pour une pâte à crêpes “maison”, le beurre c’est toujours mieux que l’huile.

Prenez le Metro de l'actu sur Facebook et Twitter

Plus d'articles

Sur le même sujet