Trois mois après l’attaque contre Charlie Hebdo, le plan Vigipirate est toujours actif

France
DirectLCI
Il y a trois mois jour pour jour, le gouvernement renforçait le plan Vigipirate après l’attaque des frères Kouachi dans les locaux de Charlie Hebdo. En tout, 10.000 militaires et gendarmes ont été mobilisés et sont toujours mis à contribution pour contrôler les sites sensibles. Une mission éprouvante qui a notamment provoqué un arrêt maladie collectif, en signe de protestation, de trois compagnies de CRS, épuisés par la surcharge de travail.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter