Tuerie Chevaline : une nouvelle piste pourrait relancer l'affaire

DirectLCI
Dans son livre "The pefect crime", un journaliste britannique revient sur l'enquête de la tuerie Chevaline et explore une piste délaissée dans l’affaire. Selon lui, la famille irakienne n’était qu’une victime collatérale. L'ancien légionnaire qui s'est suicidé en 2014 et qui avait été entendu comme témoin pourrait le principal suspect.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter