Tuerie de Chevaline : l'ancien policier municipal se dit "détruit"

DirectLCI
Dix jours après sa garde à vue dans l'affaire de la tuerie de Chevaline, l'ancien policier municipal mis en examen pour trafic d'armes mais mis hors de cause pour le quadruple meurtre revient sur son interpellation et sa garde à vue.

Sur le même sujet

Lire et commenter