Tuerie de Chevaline : l’enquête piétine

DirectLCI
L'ancien policier qui avait été placé en garde à vue a été mis hors de cause concernant le quadruple meurtre de septembre 2012. En revanche, il reste soupçonné de trafic d'armes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter