Tuerie de Chevaline : "Un malheureux concours de circonstances" pour l'ancien policier

France
DirectLCI
Remis en liberté après sa garde à vue dans le cadre de la tuerie de Chevaline, l'ancien policier devra néanmoins être entendu pour une affaire de trafic d'armes. Selon son avocat, c'est un "malheureux concours de circonstances" qui est à l'origine de son interpellation. "Les charges ne sont pas cohérentes et tout cela correspond à ses dénégations durant sa garde à vue", précise Me Marc Dufour.

Sur le même sujet

Lire et commenter