UberPop profite du flou juridique de la loi Thévenoud

DirectLCI
Entrée en application en octobre dernier, la loi Thévenoud réserve le transport des personnes aux seuls taxis et aux VTC. Les chauffeurs inscrits sur la plateforme Uberpop ne sont pas des professionnels et travaillent dans l’illégalité. Le problème, c'est qu'ils sont rarement condamnés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter