Un bon cru pour les stations de ski des Pyrénées

Un bon cru pour les stations de ski des Pyrénées

DirectLCI
NEIGE – Après la fin des vacances scolaires, les stations de ski des Pyrénées dressent un constat encourageant pour la saison 2013-2014. La diversification des activités permet de continuer à attirer le public.

Un bilan positif pour les stations de ski des Pyrénées. Alors que la saison se termine dans deux semaines pour la plupart des domaines, les professionnels des sports d'hiver affichent un large sourire au moment de faire les comptes. La neige et le public ont été au rendez-vous.

" La météo n'a pas été trop clémente , à part pendant les vacances de Noël et de février où on réalise 50% de notre chiffre d’affaires, et pourtant on réalise une bonne saison", s'enthousiasme Henri Mauhourat, directeur du Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées). Au pied du Pic du Midi, le score de 600 000 journées/ski de l'exercice 2012/2013 devrait être atteint voire dépassé.

Diversification des activités

Une performance qu'Henri Mauhourat explique notamment par la diversification de l'activité dans les Pyrénées. "On ne vend pas seulement du ski, on communique aussi sur les séjours ou les centres de remise en forme".

Même son de cloche en Ariège sur le plateau de Beille, royaume du ski nordique. "La clientèle est différente, elle ne vient pas seulement faire su ski, note Jean Antoine Caballero, le directeur des espaces nordiques de la Vallée d'Ax comprenant le plateau de Beille et le domaine du Chioula. On se considère davantage comme un parc à thème autour de la neige. Pour une même famille, on peut proposer des raquettes, du chien de traîneau ou de la luge". Autant d'offres qui ont permis aux deux stations ariégeoises de dépasser leur niveau d'activité.

Beille, un parc à thèmes autour de la neige!

Située à 1500 mètres d'altitude, la station d'Ascou-Pailhères (Ariège) affiche elle aussi un bilan plus que prometteur. Là aussi, la diversification des activités et des investissements ont été nécessaires pour tirer son épingle du jeu.

Tarifs de basse saison attractifs, développement des classes vertes et installation d'un tapis roulant pour les débutants et les pratiquants de la luge ont permis à la station de dépasser les chiffres de 2012-2013.

Plus d'articles