Un cadre se filme pendant 40 heures pour prouver sa mise au placard

FRANCE

A l’initiative de son avocat, Michel Grandjean, cadre de la blanchisserie des hôpitaux de Metz, a décidé de se filmer plusieurs jours pour dénoncer sa mise au placard dans son entreprise, comme le révèle Le Républicain Lorrain. Une vidéo remise à la justice lundi lors d’un nouveau dépôt de plainte contre sa direction pour harcèlement moral. (Crédit vidéo : Le Républicain Lorrain)
Lire et commenter