"Un calculateur qui va permettre d'affiner les prévisions météo"

"Un calculateur qui va permettre d'affiner les prévisions météo"

DirectLCI
METEO – Météo France inaugure aujourd'hui son dernier "super calculateur". Jean-Marie Carrière, directeur de la prévision explique à metronews les progrès que le nouvel outil permettra d'accomplir.

Quelle est la particularité du nouveau calculateur présenté aujourd'hui par Météo France?

Le nouveau calculateur construit par la société informatique Bull et qui a été installé en 2013 est opérationnel depuis le début de l'année. Il va permettre de multiplier par douze la puissance de calcul enregistrée jusqu'à présent. Depuis 1992, c'est le cinquième appareil de ce type installé au siège de  Météo France à Toulouse. Mais, on se projette sur le prochain équipement en 2019!

Est-ce que cela signifie que les prévisions météo seront plus fiables désormais?

Il va surtout améliorer la finesse des prévisions. Avant on comptait un point de calcul tous les 2,3 kilomètres pour faire les relevés de pression, de vent, d'humidité ou de pluie qui servent à établir les cartes météo. Désormais le point de calcul sera de 1,3 kilomètre. L'autre innovation est que le nouveau calculateur intègre désormais les données fournies par les radars.

Quelles seront les particularités de ces nouvelles prévisions?

On pourra étudier avec une plus grande précision les phénomènes de petite échelle et qui évoluent très rapidement. Les inondations dans le Var en 2010, où il était tombé 400 mm de pluie en 12h sur une zone très réduite, entrent dans ce champ. L'évolution des orages, du brouillard ou des lignes de grain seront également mieux étudiées avec ce nouvel équipement.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter