"Un certain nombre de personnes de banlieue manquent de savoir-être"

DirectLCI
Éric Mestrallet, président de la fondation Espérance banlieues, regrette le "manque de savoir-être" et les lacunes en "expression de la langue française" d'"un certain nombre de personnes de banlieues". Le chef d'entreprise estime que ce phénomène n""est pas normal et même inadmissible".

Plus d'articles