Un "chien d'avalanche" pour épauler les hommes du PGHM dans Alpes-Maritimes

Un "chien d'avalanche" pour épauler les hommes du PGHM dans Alpes-Maritimes

DirectLCI
MONTAGNE – Le peloton de gendarmerie de haute montagne de Saint-Sauveur-sur-Tinée a enfin son équipe cynophile, avec l'arrivée de Hiss, un berger malinois.

Les gendarmes dans Alpes-Maritimes ont une nouvelle recrue poilue. Hiss, un berger malinois de deux ans et demi, est en poste depuis quelques jours à Saint-Sauveur-sur-Tinée. Le jeune chien forme, avec son maître, le maréchal des logis-chef Benjamin Corrège, 31 ans, l'équipe cynophile qui manquait au peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Alpes-Maritimes.

Le binôme s'est rencontré il y a un peu plus d'un an à Gramat (Lot), au Centre national d'instruction cynophile de la Gendarmerie. "J'y ai suivi le stage de formation obéissance et recherche de personnes pour apprendre les bases", raconte Benjamin Corrège, onze ans de gendarmerie dont deux au PGHM 06 au compteur. Entre l'homme et l'animal, le courant passe et en janvier, ils partent suivre la formation de "chien d'avalanche" à Montgenèvre (Hautes-Alpes) .

Manteau neigeux instable

Opérationnelle depuis le 31 janvier, l'équipe formée par Benjamin Corrège et Hiss n'est pour l'heure intervenue que lors d'un exercice. "Nous étions en alerte dimanche pour l' avalanche à Isola 2000 , mais c'est le chien de la station qui est intervenu".

La première intervention risque pourtant de ne pas tarder. "Cette saison le manteau neigeux est instable. A certains endroits, la simple surcharge d'un skieur peut déclencher une avalanche", indique le militaire. Le 28 décembre dernier, un skieur expérimenté, âgé de 47 ans, avait perdu la vie dans une avalanche à Auron.

A LIRE AUSSI >> Avec les anges gardiens de la haute montagne à Isola 2000

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter