Un court-circuit à l'origine de l'arrêt du coeur artificiel greffé

DirectLCI
Il y a deux semaines décédait le premier greffé d'un cœur artificiel, 74 jours après l'implantation. Un miracle qui a permis de faire avancer la science. Ses proches et les médecins qui l'ont opéré à l'hôpital Georges Pompidou de Paris se sont confiés dans le Journal du Dimanche. C'est un problème électronique qui serait à l'origine de l'arrêt du cœur et non des complications post-opératoires.

Plus d'articles