Un drone a survolé la centrale nucléaire de Golfech

FRANCE
DirectLCI
SECURITE – Un engin volant non identifié a volé au-dessus de la centrale nucléaire située dans le Tarn et Garonne. Depuis quelques semaines, ce type d'interventions frauduleuses se multiplie.

Un drone a été identifié au-dessus de la centrale de Golfech dans la nuit de jeudi à vendredi. Ce sont les gendarmes du Lot-et-Garonne, limitrophe du Tarn-et-Garonne où se trouve l'enceinte, qui ont confirmé le survol pendant quelques minutes de l'installation nucléaire par un engin non identifié avant de disparaître.

Selon les enquêteurs de la compagnie de Castelsarrasin, l'aéronef et son propriétaire n'ont pas été retrouvés. "C'est un drone de pro à quatre hélices qui a survolé la zone entre la centrale hydroélectrique et le canal de rejet de la centrale nucléaire".

Pas de menace directe

Jeudi vers 21 heures, un autre objet volant a été repéré au-dessus de la centrale de Penly (Seine Maritime). Un porte-parole de la gendarmerie a expliqué que "les engins n'avaient pas été détruits car ils ne représentaient pas de menace directe pour la sécurité des installations".

Entre le 5 et le 20 octobre, sept centrales nucléaires ont été concernées par ce type d'intrusion. EDF a signalé qu'elle allait porter plainte car la loi interdit tout survol des centrales nucléaires dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1000 mètres d'altitude autour des sites. Cette infraction est passible d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

Lire et commenter