Un élu du Var condamné à plusieurs reprises  (re)crée le RPR

Un élu du Var condamné à plusieurs reprises (re)crée le RPR

DirectLCI
POLITIQUE – Luc jousse , le maire de Roquebrune-sur-Argens (Var), a annoncé vouloir créer un nouveau parti : le RPR. Celui-ci fera, selon l’édile, "alliances sans état d'âme avec le FN".

Que faire lorsque l’on s’embourbe dans les affaires et les condamnations judiciaires ? Occuper l’espace médiatique à coups de petites phrases et d’annonces choc.

Luc Jousse semble avoir adopté cette tactique. Le maire (ex-UMP) de Roquebrune-sur-Argens (Var) a déclaré au quotidien Var Matin qu’il allait créer un nouveau parti, mais avec un vieux nom : "C'est un scoop, j'ai déposé les statuts du RPR, le Rassemblement populaire et républicain. J'en ai même racheté le nom à l'UMP".

Des alliances locales avec le Front national

Et de détailler : "Ce parti sera le premier de droite, gaulliste, social, républicain et eurosceptique, mais qui accepte sans état d'âme des alliances locales avec le Front national. Ces alliances, je les assume avant même de créer le parti".

Cette annonce arrive quelques jours seulement après la condamnation de Luc Jousse en appel pour ses propos sur les Roms. Lors d'une réunion publique, le 12 novembre 2013, dans le Var, évoquant un incendie survenu dans un camp de Roms, l'élu avait lâché : "Ce qui est presque dommage, c'est qu'on ait appelé trop tôt les secours."

Luc Jousse, condamné deux fois

La cour d’appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a considéré qu’il s’agissait de "provocation à la haine ou à la violence raciales" et a confirmé mardi 26 mai sa condamnation à 10 000 euros d'amende et une année d'inéligibilité.

Luc Jousse a par ailleurs été condamné en appel le 14 avril dernier à 5 ans d'interdiction de droits civiques (et donc d'inéligibilité) et 20 000 euros d'amende pour détournement de fonds publics, pour avoir notamment abusé de l'utilisation de cartes d'essence de sa commune.

Deux fois inéligible, Luc Jousse pourra peut-être avoir une étiquette RPR, mais il ne sera pas élu tout de suite.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter