Un Euro 2016 sur fond de crise sociale

Un Euro 2016 sur fond de crise sociale
FRANCE

Pour le gouvernement, pas question de gâcher l'ouverture de l'Euro 2016 qui débute ce vendredi soir. Face à des syndicalistes déterminés à poursuivre la mobilisation, les réquisitions ne sont plus exclues, comme l'a indiqué le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies : "Il n'y aura aucune tolérance par rapport à des agissements qui remettraient en cause la grande fête dans laquelle la France s'engage".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent