Un gynécologue aux assises pour viols : une de ses victimes témoigne

DirectLCI
Il était surnommé "le dieu de la FIV". André Hazout, reconnu pour son travail sur l'infertilité, comparaît dès ce mardi devant la cour d'assises de Paris pour viols et agressions sexuelles sur plusieurs patientes. L'une d'elle, Alice était "vraiment persuadée de frapper à la porte de quelqu'un qui allait me permettre enfin d'être mère". "Je voulais un enfant à tout prix, il n'était plus possible de m'échapper psychologiquement et physiquement", explique-t-elle à LCI.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter