Un immense incendie simulé aux portes de Marseille

FRANCE
DirectLCI
SECURITE – Le bataillon des marins-pompiers a simulé mardi matin un gigantesque incendie dans la végétation du campus de Luminy. L’occasion de tester les équipements et de rappeler les messages de prévention.

Attisé par des vents violents, un important incendie s’est déclaré mardi matin au campus de Luminy dans les Calanques . Un scénario catastrophe imaginé par le bataillon des marins-pompiers pour l’un de leur dernier exercice grandeur nature avant le début de la saison estivale. Plus de peur que de mal, donc, pour les milliers d’étudiants surpris par l’impressionnant déploiement. Au sol, près de 180 hommes étaient mobilisés, tandis que dans les airs, les canadairs assuraient leurs rondes.

"On simule un incendie qui part des immeubles et qui se dirige vers les massifs", indique l’Amiral Le Hénaff en charge des opérations. Principale difficulté : limiter la propagation des fausses flammes vers les zones difficilement accessibles. "Il faut agir vite et fort", souligne l’amiral pour qui la protection de la végétation est aussi importante que celle des immeubles et des populations.

Une vigie contre les incendies

Venu superviser cette simulation, le nouvel élu UMP en charge de la délégation du bataillon des marins-pompiers, Julien Ruas, a pu prendre la mesure des risques de feu autour de Marseille. "Sur les 240 kilomètres carrés de la ville, 96 sont en espace boisé", rappelle-t-il, mettant l’accent sur les gestes à éviter dans les zones à risque.

Une maison de la prévention pourrait d’ailleurs être prochainement créée dans le centre-ville pour sensibiliser le public aux incendies. L’occasion aussi de rappeler les bons gestes si vous voyez un feu. "Les marins-pompiers ne peuvent pas tout voir. Le premier témoin d’un incendie est le premier maillon de la chaîne de la survie. Chacun est une vigie pour son voisin", indique Julien Ruas.
 

Lire et commenter